Whisky officiel et whisky de négoce

Whisky officiel et whisky de négoce

Retour à la liste des articles



L’histoire des négociants remonte à la fin du 19° siècle, quand le malt embouteillé a commencé à remplacer le whisky consommé directement à partir des fûts. Les taxes imposées à cette époque, entraînèrent la disparition d’un grand nombre de petites distilleries. Le marché se concentra et les malts étaient principalement utilisés pour produire des blends. Cependant, un marché de niche persista et les négociants pionniers se mirent à produire des bouteilles de single malt à partir des fûts qu’ils se procuraient.

 

C’est au milieu du XX° siècle que les groupes possédant les distilleries se sont lancés dans l’embouteillage de malt à leur tour. Aujourd’hui, le secteur des embouteillages indépendants fait partie intégrante du marché du single malt pour le plus grand bonheur des aficionados. Les négociants ont souvent accès à des malts parmi les plus recherchés et font appel aux meilleurs maîtres de chai pour les mettre en valeur.

 

Les embouteillages officiels sont directement issus des distilleries dont ils portent le nom et sont généralement le résultat de l’assemblage de plusieurs dizaines de fûts. Tout l’art du maître de chai est mis à contribution afin de maintenir le fil rouge du profil gustatif à travers les années.

 

Cependant, il arrive aux distilleries, notamment en période de surproduction, de céder des fûts à des négociants ou Independent Bottlers, qui produisent alors des embouteillages issus d’un fût unique, les single casks ou single barrels, ou bien résultant de l’assemblage d’un petit nombre de fûts, les small batches. Ces bouteilles en nombre limité sont distribuées de façon plus confidentielle. D'une édition à l'autre, le produit final peut varier et on ne retrouvera pas nécessaiement les mêmes caractéristiques. Dernièrement, certains assembleurs comme Douglas Laing ont innové en introduisant les double barrel qui associent deux malts.

 

Certaines distilleries comme Balvenie, Glenfarclas, Glenfiddich et Glenmorangie ou Ardbeg du groupe LVMH ne proposent jamais de fûts aux négociants, alors que d’autres comme Brora, Caol Ila, Clynelish ou Laphroaig sont des fournisseurs réguliers.

 

Gordon Macphail Elgin

La famille des négociants embouteilleurs est composée de groupes de tailles très différentes allant du micro artisanat à une entreprise comme Gordon & Macphail, née à Elgin au milieu du XIX° siècle et qui dispose de plus de 7000 fûts dans ses chais. Venant du négoce, Gordon & Macphail a racheté la distillerie Benromach pour la sauver et la relancer.

 

Douglas Laing, fondé en 1949, est un des autres embouteilleurs influents. Il commercialise des marques très connues comme Old Malt Cask, Provenance et Big Peat et a développé de nouvelles filiales comme Langside Distillers qui commercialise la gamme Hepburn's Choice. Ayant débuté dans le blending de whisky, Douglas Laing se développe aujourd'hui principalement dans les single malts.

 

Ayant ses racines à Glasgow comme Douglas Laing, et aujourd'hui installé dans le Speyside, Duncan Taylor a débuté dans le négoce de fûts et possède une ligne complète d'embouteillage et de packaging. Duncan Taylor propose une gamme très large dans laquelle on trouve Octave et Dimensions et développe aujourd'hui l'art de l'assemblage avec de nouveaux blends "révolutionnaires".

Des propriétaires de distilleries qui commercialisent des embouteillages officiels comme Ian Mac Leod (Glengoyne, Tamdhu) peuvent aussi enrichir leur gamme en produisant des embouteillages à partitr de fût achetés à d'autres distilleries. C'est ainsi que naquit Chieftain's Choice la prestigieuse collection orchestrée par Antony Mc Callum-Caron.

 

Voici une liste non exhaustive de négociants indépendants :


Adelphi


Berry Bros & Rudd


Blackadder


Cadenhead


Dewar Rattray


Douglas Laing


Duncan Taylor


Gordon & Macphail


Glenkeir


Langside Distillers

 

Retour à la liste des articles