Comment choisir un bon whisky, 3 minutes de lecture pour 3cl de bonheur

Comment choisir un bon whisky, 3 minutes de lecture pour 3cl de bonheur

Retour à la liste des articles

 

Fort heureusement, il existe une quantité de bons whiskies. Ils sont bons dans l’absolu car ils auront été produit grâce au savoir faire affiné au fil des années, des artisans et maîtres de chais qui ont veillé sur leur gestation puis leur naissance. Mais fort heureusement aussi, le whisky est non seulement une eau de vie mais également une eau vivante. D’une bouteille à l’autre on va pouvoir faire des expériences très différentes et souvent très subtiles avec des nuances de texture et d’arômes. En somme un bon whisky, c’est comme un bon copain, il est conseillé d’en avoir plusieurs et on peut se découvrir tous les jours de nouvelles affinités avec de nouvelles personnalités. Idéalement, il faudrait pouvoir disposer de 5 à 10 bouteilles différentes et se créer lors d'un dîner ou d'une séance de dégustation entre amis, un parcours de 2 ou 3 expressions qui permettront d’obtenir l’expérience la plus complète.

 

 comment_choisir_un_bon_whisky_lemondeduwhisky

Pour choisir un bon whisky, selon l’humeur du moment, on pourra s’appuyer sur quelques caractères qui vont dégager des grandes familles puis des petits groupes avec lesquels on va se trouver des affinités.

 

Petite check-list pour Choisir un bon Whisky

  • Apéritif, digestif ou pure dégustation
  • Un whisky à fort caractère qu’il faudra apprivoiser ou un whisky plus docile
  • Un univers connu ou bien à découvrir
  • Quelles dominantes aromatiques a-t-on envie de privilégier
  • Veut-on un whisky très équilibré et reproduisant un goût de la façon la plus fiable ou bien un whisky avec une dose d’imprévu

 

Le Monde du Whisky s’efforce de mettre à votre disposition toujours plus d’outils et d’informations vous permettant ainsi de sélectionner parmi les caractères aromatiques résultants de tous ces éléments ceux que souhaitez privilégier pour un whisky. Consultez les fiches produits et utilisez les filtres de saveurs pour vous aider à faire votre choix.

 

Les éléments déterminants qui vont guider votre choix sont :

 

Les céréales


Un whisky single malt est élaboré à partir d’orge maltée et produit dans une seule et même distillerie. En Europe, l’appellation single malt impose un vieillissement pendant un minimum de 3 ans en fût de chêne et un embouteillage à 40% ou plus.


Un whisky de grain est élaboré à partir d’une ou plusieurs céréales (orge non maltée, seigle, maïs, blé ou autre) et il est soumis aux mêmes règles d’affinage et d’embouteillage que le single malt.
Aux Etats Unis, on a vu se développer le Bourbon, produit avec un minimum de 51% de maïs additionné à d’autres céréales et affiné obligatoirement en fût de chêne neuf pendant un minimum de deux ans. Le Tennesse Whiskey est analogue au Bourbon mais il passe une étape supplémentaire de filtrage par du charbon de bois d’érable.

 

La tourbe


La présence ou l'absence de tourbe dans un whisky est un élément essentiel pour vous aider à effectuer votre choix. La tourbe utilisée au stade du séchage du malt est un élément structurant qui peut jouer le rôle de révélateur de saveurs apportant de la complexité et qui dans certains whiskies très tourbés devient dominant.

 

La distillation


Le nombre de distillations, la forme des alambics et la maîtrise du coeur de chauffe (coupe effectuée par le distillateur qui détermine les moments auxquels il va recueillir le distillat) sont des facteurs déterminants dans le processus de création d'un whisky qui aura un  caractère plus ou moins lourd et huileux ou léger et floral.

 

Le fût


Le fût est un des facteurs les plus déterminants du caractère final d’un whisky. Il va en effet céder au distillat beaucoup de ses composés aromatiques. C’est ici que l’âge intervient également, car la durée de la maturation déterminera bien sûr le niveau d’interaction de l’alcool avec le bois. La nature du chêne utilisé joue également un rôle : fût neuf pour le bourbon ou de second remplissage pour le whisky écossais. L’affinage se fait en fût de xeres, porto, bordeaux ou autre type de fût. Tous ces facteurs vont contribuer au caractère plus ou moins boisé du whisky.

 

L’assemblage


Aux deux extrêmes d’une échelle représentant le nombre de fûts ayant servi à produire un whisky, on trouve les single malts / single casks qui comme leur nom l’indique sont issus d’un fût unique et les blended whiskies qui résultent eux de l’assemblage de whisky de grain et de plusieurs singles malts. Entre les deux, un single malt sera le fruit de l’assemblage de plusieurs fûts provenant tous de la même distillerie et un blended malt sera obtenu en mariant quelques single malts d’origines différentes.
L’assemblage est un art et certains blends ont une qualité aromatique exceptionnelle. Il est aussi synonyme de régularité et de constance. Un single cask en provenance d’une distillerie sera toujours différent d’un autre single cask en provenance de la même distillerie.


Nous sommes donc ici face à un critère intéressant de choix entre l’équilibre et la régularité d’un côté et le caractère imprévisible de l’autre.
Et si le coeur vous en dit, aventurez-vous vers les whiskies de négoce avec des embouteilleurs indépendants pour voir s’ouvrir toute une aire de saveurs à découvrir.

 

Pour trouver le meilleur whisky pour votre prochaine dégustation, visitez notre site, vous y trouverez des articles pour mieux appréhender toutes les nuances du whisky et une boutique proposant une sélection de whisky du monde.

 

Pour en savoir plus sur les arômes et saveurs du whisky


 

Retour à la liste des articles